© Copyright 2019   Mentions légales et protection de la vie privée

.

Mieux vieillir à Bruxelles !



Dans le cadre de mon travail parlementaire, je m'intéresse beaucoup à la question des personnes âgées. Je pense qu'il est primordial de veiller à ce que les personnes âgées puissent continuer à exercer leurs droits indépendamment de leur perte d'autonomie. 



Retrouvez-ici mes interpellations à ce sujet : - Sur l'approche "droits humains" des soins et des conditions de résidence des personnes âgées en institution. Je suis partie des rapports de ENNHRI et d'UNIA ainsi que de celui de la Fondation Roi Baudouin pour aborder la question des réglementations permettant le respect des droits humains des personnes âgées mais surtout des difficultés d'appliquer les normes déjà existantes. J'ai soulevé l'importance de la formation du personnel, des directions des services d'aide à domicile ainsi que des maisons de repos. Nous avons aussi évoqué l'organisation des maisons de repos et la participation des personnes âgées au sein de celles-ci ainsi que la problématique de la maltraitance.  Lors de cette interpellation, la Ministre Céline Frémault a émis l'idée d'élaborer une charte de qualité de vie pour les maisons de repos. ➤ Lire le compte-rendu ICI - Sur la possibilité pour les personnes âgées de rester à domicile. Les personnes âgées doivent à tout moment choisir le lieu où elles souhaitent vivre et nous devons soutenir ce choix. Dans cette interpellation, nous avons abordé les mesures mises en place par le gouvernement pour permettre aux personnes âgées de rester à leur domicile. J'ai attiré l'attention sur les aspects de l'aide à domicile, du coût du logement, de l'isolement et des sorties d'hospitalisation.

➤ Lire le compte-rendu ICI - Sur les mesures prises pour couvrir les besoins spécifiques des migrant(e)s âgé(e)s. Issus des migrations du travail de la période d'après-guerre ou plus récemment du regroupement familial ou des migrations politiques, les migrants âgés se caractérisent, en Belgique, par l'hétérogénéité de leurs origines, de leurs parcours de vie et de leurs situations. Cette position est vécue par beaucoup comme un entre-deux où le désir de retour s'estompe et l'idée d'une vieillesse en exil se dessine et s'allie à des conditions de vie parfois précaires. Dans cette interpellation, j'ai abordé la questions de la nécessité d'avoir des études plus précises sur cette problématique, sur l'information accessible aux migrants âgés et sur la formation à l'interculturalité, sur le rôle des médiateurs interculturels, ... A cette interpellation, la Ministre Céline Frémault s'est engagée à mettre sur pied un colloque. Nous espérons que ce colloque sera organisé prochainement, vu l'importance du sujet, et qu'il abordera ces différents points.

➤ Lire le compte-rendu ICI Et maintenant ? Je poursuis mon travail en concertation avec d'autres députés pour pouvoir avancer sur la question durespect des droits fondamentaux des personnes âgées, sur la qualité des maisons de repos ainsi que sur la participation des personnes âgées.  Avec la Fondation Roi Baudouin, j'ai découvert un modèle intéressant qui vient de Suède: Tubbemodellen. Ce projet a été mis en place par le municipalité de Tjörn. Il met la personne âgée au centre de l’action et vise à son autonomie ainsi qu’à son bien-être.  Au sein des Tubbemodellen, les décisions importantes de la maison de repos sont prises par un comité composé de représentants du personnel et des résidents. Ces derniers participent si elles le souhaitent aux tâches quotidiennes de la maison de repos. Les travailleurs jouissent d’une grande liberté et responsabilité dans leur travail.

⤷ Plus d'informations ICI

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now