Motion : Forest, une Commune Hospitalière.

Mis à jour : 14 sept. 2018

Le groupe ECOLO à Forest a soutenu l'adoption de la motion pour une commune hospitalière.



LE CONSEIL,


Vu la Nouvelle Loi Communale ;


Considérant que la Commune de Forest compte à ce jour 19.251 résidents non belges (34?69 % de la population forestoise au 31 decembre 2016) dont 15.504 en âge de voter et que cette tendance ne cesse de se renforcer depuis le début des années 2000.


Considérant que 1 résident bruxellois majeur d’âge sur 3 – soit 310.000 personnes – sont privés du droit de vote, autrement dit, ils n’ont pas leur mot à dire sur comment cette ville-Région est gérée et ne peuvent pas s’impliquer politiquement.


Considérant que ces « citoyens » étrangers sont actuellement des citoyens de seconde zone dans cette ville-région, puisqu’ils sont exclus du processus démocratique. Et pourtant, ce sont des Bruxellois comme tous les autres – qui vivent, aiment, travaillent, étudient, paient des impôts et contribuent par de multiples façons à faire de Bruxelles-Capitale une meilleure communauté pour tous.


Considérant que tous les Bruxellois, quelle que soit leur nationalité, ont le droit de voter aux élections communales, que les citoyens européens y sont par ailleurs éligibles, mais que ces droits sont insuffisants vu l’importance du niveau de la Région de Bruxelles-Capitale dans la définition des politiques publiques qui touchent directement le quotidien de l’ensemble des résidents bruxellois.


Considérant que la Région Bruxelles-Capitale a la particularité d’être une entité fédérée avec de nombreuses compétences uniques en Europe, et qu’elle a néanmoins un des plus grands déficits démocratiques de l’Union européenne.


Considérant que l’exclusion de 35% des résidents de Bruxelles-Capitale mine la légitimité et la responsabilité de ses institutions ainsi que la cohésion sociale ou le sentiment de communauté, dans une ville-Région aussi diverse et complexe que Bruxelles.


Considérant que la vie politique et publique à Bruxelles se prive également du capital humain dynamique que représentent ces 1 Bruxellois sur 3. Ils pourraient contribuer à la création d’une ville mondiale et capitale de l’Europe véritablement cosmopolite et résiliente.


Considérant que, pour que le droit de vote des « citoyens » étrangers à la Région soit octroyé pour les élections régionales à Bruxelles, il doit être également octroyé en Wallonie et en Flandre pour assurer une égalité de traitement entre les habitants de la Belgique.

DECIDE :

  1. D’apporter son soutien aux demandes du mouvement #1bru1vote pour les élections régionales de mai 2019.

  2. De demander que le Parlement et le Gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale demandent que le droit de vote aux élections régionales soit étendu à tous les résidents non-belges des trois régions pour les élections régionales du 26 mai 2019.

  3. De demander au Gouvernement fédéral de poursuivre le débat à la Chambre notamment en reprenant les propositions de loi en la matière pour accorder le droit de vote à tous les résidents de toutes les régions pour les prochaines élections régionales de 2019.

© Copyright 2019   Mentions légales et protection de la vie privée

.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now