Un statut pour le pair-aidant - Bruxelles Santé

Mis à jour : 20 févr. 2019


Ma contribution au périodique "Bruxelles Santé" disponible ici

La pair-aidance est une nouvelle fonction dans le travail psychosocial. Cette fonction innovante doit se voir en complémentarité avec les autres fonctions psycho-médico-sociales qui existent déjà dans de nombreuses institutions. Elle vise à établir une meilleure communication entre le bénéficiaire de l'aide et des soins et l’institution, l’aider dans le processus de rétablissement et l’exercice de ses droits.


Les personnes qui exercent cette fonction peuvent faire remonter des constats et les réalités de terrain permettant à l’institution de faire évoluer son organisation et créer une nouvelle dynamique au profit des bénéficiaires. Pour le/la pair-aidant.e, cette fonction est une reconnaissance de son savoir et de sa richesse. La pair-aidance ouvre donc des perspectives intéressantes et mérite le soutien des autorités publiques avec, à la clé, un statut, une formation et un financement.


Attention toutefois aux risques d’instrumentalisation et d’effets néfastes qui ont été mis en exergue lors d'une journée de réflexion le 31 mai dernier : imposition de choix non concertés, conflit de loyauté, obligation de « s'activer » pour faire de la pair-aidance, perte de la singularité de son expertise de vécu, etc. Dans ce contexte, le financement de projets pilotes en Région bruxelloise est une piste à suivre en prenant garde à ce que soient pris en compte les différentes formes de pair-aidance (bénévole, salariale, « électron libre », etc.) et des cadres d'interventions pratiques, éthiques et déontologiques qui permettent de faciliter le travail des pair-aidant.e.s. Le tout assorti d'une vraie évaluation pour, à terme, pérenniser ce statut.


#PairAidance

#ExpertsDuVécu


© Copyright 2019   Mentions légales et protection de la vie privée

.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now